Jeanine Blachère, créatrice de Comète Paris - Les Confettis
circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Jeanine Blachère, créatrice de Comète Paris

Démarche | , 18/12/17 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Quand bébé débarque, les nuits sont souvent bien remplies. À la lumière de la lune, il faut préparer des biberons et changer des couches sans parler des grenouillères que l'on arrive jamais à boutonner correctement ! Fatiguée de ces péripéties, Jeanine Blachère a crée les pyjamas Comète Paris qui s'ouvrent et se ferment en un zip. La créatrice nous dévoile ses inspirations.

Jeanine Blachère, créatrice de Comète Paris

Comète bébé

Quel est votre parcours ?
Je suis née à Montevideo en Uruguay ou j’ai passé mes 10 premières années, suivi par Sydney, Madrid, Londres, et enfin Paris. J’ai fait 6 ans d’études de droit, et j’ai travaillé pendant plusieurs années en tant qu’avocate en fusions acquisitions, puis juriste en banque d’investissement et en entreprise. Trois générations de ma famille ont travaillé dans le textile, tous en tant que fabricants, le poids de cette transmission a été plus fort que moi et en décembre 2016 j’ai lancé Comète Paris.

Comète baby boy

Quel a été le déclic à la genèse de Comète Paris ?
Le déclic est venu lorsque j’ai eu mon premier enfant. Pendant les changes la nuit, je me trompais systématiquement avec les boutons pression et, obligée de recommencer à zéro frustrée,  je me disais que la personne qui avait inventé ces pyjamas ne devait pas être un parent ! C’était le début : un pyjama avec une fermeture éclair. Quand ma fille a marché, je me suis sentie encore une fois déçue par la proposition de pyjamas classiques car elle glissait avec les pyjamas à pieds. De nouveau l’idée murit : un pyjama qui s’adapte aux besoins de bébé, avec ou sans pieds.

Comète enfants

Pourquoi avez-vous choisi le mot comète ?
Je suis une inconditionnelle du Petit Prince de Saint-Exupéry. Je voulais un nom évocateur de rêve sans tomber dans un champ lexical trop enfantin, ou cliché. J’ai commencé donc avec le mot astéroïde, et très rapidement je suis arrivée à comète, plus doux et poétique. Au-delà de son rapport évident avec l’univers de la nuit, je trouvais que ça représentait parfaitement deux messages que je souhaitais exprimer. Je dis souvent qu’on peut changer bébé « en un flash » grâce à la fermeture éclair de nos pyjamas, et on retrouve cette notion de rapidité dans le mot comète. Enfin, c’est le côté éphémère de la comète, comme les premières années de nos enfants qui passent souvent trop vite, qui m’a plu. Ça nous rappelle qu’il faut profiter de chaque instant de leur enfance, et pour pouvoir le faire, il faut parfois aussi simplifier sa vie de parent.

Être maman pour vous, qu’est ce que cela signifie ?
Le bonheur le plus pur, et une immense responsabilité. L’opportunité de renouer avec ses yeux d’enfant.

Comète petons

Vous avez mis de coté votre carrière d’avocate pour vous consacrer à vos enfants, y arrivez-vous avec votre planning de créatrice ?
J’avais envie d’être plus présente pour mes enfants tout en m’épanouissant professionnellement. Je suis maître de mon emploi du temps maintenant, ce qui me donne la flexibilité d’être avec mes enfants quand je veux, cependant, la gestion de mon business me demande beaucoup de temps et surtout une grande disponibilité d’esprit. Je travaille donc toujours pour trouver le parfait équilibre entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle, mais je suis très heureuse.

Quels sont les projets à venir de Comète Paris ?
Je travaille actuellement sur les nouveautés de l’année prochaine, et à moyen-terme j’ai de grands projets pour Comète, mais il faudra nous suivre pour en savoir plus !

Comète pyjamas

www.cometeparis.com

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top
Les Confettis

Besoin d'inspiration ?
Recevez régulièrement
les derniers Confettis.