circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Anouk Aiata, le parfum teinté de souvenirs

Découvertes | , 21/09/12 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Anouk Aiata, le parfum teinté de souvenirs

En langue maorie « aïata » signifie « la femme mangeuse des nuages du ciel ». C’est ainsi vêtue de poésie océanique et armée de gourmandise que se présente, le groupe Anouk Aïata après deux années de gestation où ils ont alterné séances d’écriture et concerts. Leurs premiers titres comme mise en bouche, nous permettent de patienter jusqu’à la sortie de album prévu à l’automne 2013 où d’autres rythmes chaloupés sont au menu.

“Pourquoi regardes-tu la lune?”, représente le point de départ de l’album et de la collaboration entre Anouk (la chanteuse) et Amos Mâh (violoncelliste et co-auteur textes et musiques). Anouk s’est reconnue dans la limpidité de cette ballade folk et c’est dans « la chimère naïve » s’y reflétant qu’elle a conçu ce projet avec Amos, attirée, comme elle dit, par « la lumière au loin… ».

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xn710w_anouk-aiata-pourquoi-regardes-tu-la-lune-acoustique_music[/dailymotion]

Amos, formé au conservatoire classique, qui avait beaucoup exploré, du contemporain au jazz, du klezmer à la musique tzigane, a trouvé en Anouk, chanteuse baignée par les 33 tours de Harry Belafonte, Dalida, Barbara ou Ella Fitzgerald, la complice idéale. Les autres titres de l’EP comme “Errer”, “I Forgot To Love” et “Naci en Alamo” précisent les orientations esthétiques du duo. “Errer”, deuxième extrait du maxi, avec sa radieuse touche gypsy, dessine le profil d’un vagabond dont l’errance semble procéder d’une fatalité autant que d’un choix.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=m8vBGML1Fas[/youtube]

S’il fallait trouver un point d’ancrage symbolique à la musique d’Anouk Aïata, ce serait le port maritime, ce lieu où les langues se mélangent, où la musique est le fruit hybride des errances, des rencontres, des étreintes, des déchirements… Il ressemblerait à Marseille, à Oran, à La Nouvelle-Orléans, où demain n’a pas d’hier, où aujourd’hui se fête sans songer à ce qui suivra, où la voix d’une femme jaillissant d’un cabaret suffit à consoler tous les vagues à l’âme.

Anouk Aïata, c’est le mariage de ces deux rêveurs,  un mélange de textes poétiques et de musique folk/world, aux échappées mélancoliques vers des contrées où la fête n’est jamais loin de la nostalgie. C’est ce parfum que nous offrent Anouk Aïata, le présent teinté de souvenirs, qui balancent nos cœurs, nos corps et nos âmes.

Ses concerts à venir :
12/10 Paris
(75) Zénith / 1ère partie de Zebda
13/10 Châteaubriant (44) Théâtre de Verre
25/10 Rennes (35) L’étage / 1ère partie de Zebda
12/12 Lille (59) Le Splendid / 1ère partie de Zebda
13/12 Strasbourg (67) La laiterie / 1ère partie de Zebda

La page facebook : http://www.facebook.com/anoukaiata

 

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top
Les Confettis

Besoin d'inspiration ?
Recevez régulièrement
les derniers Confettis.