circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Calligaris, récit d’une sucess story

Démarches | , 7/12/16 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

L’histoire commence en 1923, à Manzano, petite ville du Nord-est de l’Italie, dans des ateliers dédiés à la création de

Calligaris, récit d’une sucess story

L’histoire commence en 1923, à Manzano, petite ville du Nord-est de l’Italie, dans des ateliers dédiés à la création de chaises en bois. Le patrimoine géographique de la région, très riche en bois des montagnes et en paille des lagunes, incite les producteurs artisanaux comme Antonio Calligaris a se lancer dans une l’aventure entrepreneurial. Résultat d’un travail laborieux bercé par l’odeur du bois qu’on travaille, ces chaises sur lesquels des mains nombreuses et anonymes se sont attelées sont d’abord vendus à des grossistes qui les écoulent ensuite sur le marché italien.

histoire-marque-calligarissuccess-story-calligarishistorique-calligaris

Puis c’est la révolution industrielle et l’arrivée du fils, Romeo. C’est une vraie métamorphose pour la maison qui passe de l’atelier à l’industrie. D’une part, l’offre s’élargie avec la production de tables, de l’autre, la fabrication de la chaise se mécanise avec l’introduction d’une machine automatique pour le paillage, d’appareils pour la peinture, de fibres synthétiques… La tradition cède la place à la modernité. Et à la mécanisation, processus phare de ce milieu de siècle.
saga-calligarisfabrication-calligarischaises-calligaris

Entreprise en phase avec son temps donc, et familiale : les fils de Romeo, Walter et Alessandro, vont désormais développer la maison à l’international. Deux générations plus tard, on est déjà loin de la mono-production de chaise en bois initiale puisque c’est tout l’univers de la décoration que produit à présent Calligaris. Exportation mais aussi force d’indépendance puisqu’Alessandro, désormais seul à la tête, décide de constituer un réseau propre à la marque. L’expansion est telle que le groupe LVMH investit dans le capital de Calligaris. Mais c’est sans compter l’envie de retrouver les racines de la maison, qui fait racheter ces parts quelques années plus tard, afin que Calligaris redevienne l’entreprise 100% italienne qu’elle a été.

ambiance-design-calligaris

On peut trouver, rue du bac, dans le triangle d’or du design, et sur 373 mètre carré le premier concept store français, né en 2012 et aujourd’hui enrichit par la création d’un e-shop. Mais pour laisser exprimer l’audace et l’esthétisme de la griffe italienne, quoi de mieux qu’un show-room grandeur nature au Palais de Tokyo ? Ce partenariat initie une alliance franco-italienne sur le thème de l’art puisque Calligaris prend en charge tout l’ameublement du musée.

chaise-bureau-calligaris

90 ans d’histoire célébré en 2013, et des projets qui fourmillent encore avec la réalisation récente d’un concours de design en partenariat avec la prestigieuse école Camondo, Galligaris a créé un univers singulier et encourage les jeunes talents à développer leur vision du « smart design ».

calligaris-deco-design

Aujourd’hui la marque continue d’allier l’expertise d’un savoir-faire ancien et une conception résolument moderne. C’est cette aventure entrepreneuriale et familiale, animé par une certaine audace, qui permet aujourd’hui à Calligaris de formuler l’ambition d’ouvrir six boutiques dans les plus grandes villes françaises. Les dernières collections, dévoilant notamment une revisite de l’iconique table Orbital, ont été dévoilées au salon internationale du meuble de Milan cette année. On ne démord pas des basiques du fabriquant de mobilier italien, qui se réinvente au gré des époques.
La chaise Claire s’intègre d’ailleurs parfaitement chez nous, n’est-ce pas ?

design-deco-calligarisdesign-calligarischaise-claire-calligaris-les-confettis

Rendez-vous au Paris Calligaris Flagship Store

45 Rue du Bac, 75007

Sur le web : Calligaris

 

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top