circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Chicken Bacon Lettuce, l’entreprise culinaire au féminin

Démarches | , 24/03/17 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Un traiteur qui en a dans le buffet, c'est ce que revendiquent Claire (aux fourneaux) et Marie (au bureau). L'investissement et la passion ont brisé les aprioris d'un secteur peu féminisé. Claire répond à nos questions.

Chicken Bacon Lettuce, l’entreprise culinaire au féminin

Une belle leçon de persévérance et de ténacité se dessine au travers de ce récit entrepreneurial. Les deux jeunes femmes mêlent habilement les compétences culinaires de l’une et l’expérience dans l’événementiel de l’autre pour offrir aux entreprises at aux particuliers qui les sollicitent une expérience gourmande et unique. Imaginez recevoir chez vous pour un mariage ou un anniversaire la chef Claire Bergé-Lefranc (dont les initiales ont donné naissance à Chicken Bacon Lettuce) : ses créations qui vous mettent l’eau à la bouche en photos se trouveront sous vos yeux et ceux de vos amis… Mais où cette faiseuse de délices a donc fait ses armes ? Sur les bancs de la fac de droit ! (Mais pas que). Rien d’impossible à qui sait mettre ses efforts au service de ses ambitions. La jeune chef a un parcours original et follement inspirant. On a eu le plaisir d’échanger avec cette trentenaire à l’énergie communicative.

claire_marie_chickenbaconlettuce1

Claire, quel a été votre parcours ?
J’ai un master en Droit des affaires et fiscalité à Assas. Puis j’ai expérimenté plusieurs brigades (NDLR équipe en cuisine d’un restaurant) où j’ai assuré différents postes comme celui de commis de cuisine par exemple. J’avais donc déjà quelques expériences et je me suis décidé à passer le CAP. Autant te dire que retourner sur les bancs de l’école après un master, ça fait tout drôle. J’ai lancé Chicken Bacon Lettuce dans ma cuisine, avec zéro investissement mais déjà des contacts. J’étais en fait en parallèle chez Le Fooding comme chef de projet événementiel pendant trois mois, où j’ai rencontré mon associé Marie. Mais ce sont surtout les articles de presse et la participation à l’émission de François-Régis Gaudry qui m’ont lancé. Aujourd’hui je suis traiteur pour des Fashion Week et des marques comme Nike ou Facebook.

chicken-bacon-lettuce2

Quelle est ta conception de la cuisine et pourquoi un service de traiteur plutôt qu’un restaurant ?
D’abord, il y a le fait que je ne partais de rien, que je n’avais pas d’investissement. Je ne me suis d’ailleurs pas payée pendant longtemps. Tout ce que je pouvais gagner était réinvestit. Donc je ne pouvais pas me permettre de prendre un local et de me lancer dans l’ouverture d’un restaurant. Mais de toute façon dans un restaurant il y a une frontière qui s’établit quand on reste dans la cuisine et c’est la proximité avec le client qui m’intéresse. Je suis loin de l’aspect élitiste, je mets en valeur de bons produits avec simplicité, sans artifices ou gelées. La cuisine c’est être proche des gens, ça convoque des souvenirs d’enfance, ça doit être simple et convivial. C’est aussi pour ça que le service de traiteur me plait, pour l’échange et le renouvellement créatif constant. Des clients parfois me demandent des choses qui reflètent leur personnalité ou leurs vies. Moi, en retour, je livre la mienne en adaptant leurs demandes.

mix-création

Qu’est ce qui vous inspire dans votre travail créatif ?
J’adore le côté créatif de mon métier mais j’aime le concret, c’est à dire satisfaire un besoin primaire tout en faisant de l’art. Je lis des tas de bouquins de cuisine, je vais au restaurant, je m’inspire de tout. J’aime beaucoup Alain Passard, et des chefs disons presque végétariens qui versent dans les formes et les couleurs. Je suis plus dans le beau que dans le technique. J’aime mettre en valeur un produit avec trois fois rien parfois, le bon sel, la bonne huile d’olive…

 chicken-bacon-lettuce4

Quelles ont été les difficultés ?
La cuisine, c’est un milieu machiste et élitiste. Je ne suis pas dans la course aux étoiles. Mon rêve n’est pas d’être un chef Michelin, ni d’être la meilleure pour rouler une pâte brisée. Je m’en fiche un peu de cet aspect très technique et d’ailleurs je refuse de faire des pièces montées ou des macarons, que je trouve dégueulasses (rire). Je veux rester fidèle à ce que je suis.

Combien êtes-vous aujourd’hui chez Chicken Bacon Lettuce ?
En plus de Marie qui s’occupe de tout l’aspect relationnel, commercial et évènementiel, il y a une stagiaire ainsi qu’une apprentie. Mais je collabore aussi avec une autre chef qui me seconde et avec laquelle je collabore.

Que de femmes dirait-on !
Oui, que des femmes (sourire). J’ai une équipe de femmes et ça marche très bien. Il y a moins d’agressivité, ni de mots plus haut que l’autre. En plus, les filles sont plus courageuses et minutieuses, je trouve. Car il faut du courage dans ce métier. J’ai une cuisine très naturelle et saine, on fait beaucoup de légumes. Peut-être que ça en rebute certains aussi (rire).

mix-création2

Qu’est-ce qui vous épanouie au quotidien ? À quel moment vous dites-vous « j’ai bien fait » ?
Tous les jours ! C’est un métier pour les gens qui ont envie d’être aimé, qui est associé au plaisir. C’est difficile, très difficile parfois, mais il y a une satisfaction immédiate à faire plaisir aux autres et à les entendre dire qu’ils aiment ce que vous faites.

Quels sont les projets de Chicken Bacon Lettuce pour l’avenir ?
J’aimerais ouvrir une boutique dans Paris où l’on pourrait acheter nos pâtisseries, nos salades etc. On recherche un lieu dans un quartier vivant. On cherche aussi un labo plus grand. Bref, on fait notre petit bonhomme de chemin mais on veut rester une équipe à taille humaine, sans penser de manière disproportionné et en gageant toujours sur la qualité.

chicken-bacon-lettuce1 création_chocolat_CBL

www.chickenbaconlettuce.com

Pour plus de photos alléchantes, suivez-les sur instagram

Un commentaire sur “Chicken Bacon Lettuce, l’entreprise culinaire au féminin

  1. Léa : 24 mars 2017 à 14:40

    C’est un parcours très inspirant, merci d’avoir partagé l’histoire de la creation de Chicken Bacon Lettuce 🙂 Ca me donne plein d’idées et d’espoir 🙂
    Léa

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top
Les Confettis

Besoin d'inspiration ?
Recevez régulièrement
les derniers Confettis.