circle decoration
Le média des femmes hautes en couleur

les confettis

Le voyage riche et mélodieux des parisiens d’Exsonvaldes

Découvertes | , 5/12/12 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

  Depuis plusieurs années, on a vu Exsonvaldes, ce groupe de quatre indie-rock parisiens se sont rencontrés sur les bancs

 

Depuis plusieurs années, on a vu Exsonvaldes, ce groupe de quatre indie-rock parisiens se sont rencontrés sur les bancs de la fac, ne cesser de réinventer les conditions de réception de sa musique. Aussi à l’aise sur les scènes des festivals européens que dans l’intimité des concerts en appartement, ils ont à chaque fois le même désir de faire découvrir et partager les trouvailles éclatantes de sa musique. La même flamme. Irradiée par Phoenix pour la puissance de feu, tourmentée par le sombre lyrisme de Radiohead, la musique d’Exsonvaldes n’a jamais cessé de faire peau neuve en ses goûts et ses influences, ne sacrifiant jamais sur sa ligne claire : la force mélodique.

[youtube]http://youtu.be/VRmdHbmav9k[/youtube]

[youtube]http://youtu.be/oisFCn-vFfQ[/youtube]

Dans la continuité du morceau « Days » sorti en juin 2012, ce nouvel album « Lights » sera composé d’une dizaine de chansons, produites par Alex Firla, réalisateur du premier album de Phoenix, et avec lequel Exsonvaldes avait déjà travaillé sur son précédent disque « Near the edge of something beautiful ». Chaque chanson invite à découvrir une ambiance aussi riche et vallonnée qu’un panorama merveilleux, à partir d’un voyage propulsé dans le cockpit de la mélodie. A l’image de l’aquarium lumineux de « Seahorses », chanson à l’écoute de laquelle on se dit que les casques d’astronautes de Buzz Aldrin et de Neil Armstrong viennent d’être bricolés en aquarium à poisson rouge ou boîte à musique par des enfants facétieux.

Embarquez à bord, seul ou à plusieurs, les voyages en musique n’ont jamais de places limitées, et laissez vous conduire par Exsonvaldes, les nouvelles sentinelles de l’air du rock français !

Leur album sortira le 18 mars 2013 mais il seront sur la scène du café de la Danse le 26 février.

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top