circle decoration
Le média des femmes hautes en couleur

les confettis

Club Couleur par Irène et Thomas Cohen

Talents | , 31/05/21 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Co-fondatrice de la marque Bonton, Irène Cohen démarre aujourd'hui une nouvelle aventure, celle de Club Couleur. Une marketplace articulée autour de la couleur et du sens. Rencontre.

Club Couleur par Irène et Thomas Cohen

Irène, vous êtes la co-fondatrice, avec votre mari Thomas, de Bonton, un label de mode enfantine que l’on ne présente plus tant il est devenu une institution. Mais aujourd’hui, après 20 ans chez Bonton, vous vous lancez dans une nouvelle aventure, celle de Club Couleur. Pouvez-vous nous raconter comment vous avez cheminé vers ce nouveau projet ?
Avec Thomas, on a voulu se poser et réfléchir à l’après Bonton, tout en étant conscients de la nécessité de se réinventer. Bonton nous a permis de vivre de très belles expériences, et parmi elles il y a eu le Japon, qui a été pour nous un vrai challenge pendant 10 ans. Il a fallu apprendre à se réinventer sur un nouveau marché. Plusieurs pistes se sont dessinées, et on a décidé de suivre celle qui résonnait le plus pour nous. La couleur et le savoir-faire ont été à l’origine de Bonton. Et 20 ans après, nos visites à la teinturerie, les expériences avec les pigments et le sur-teint continuent de nous émerveiller et de nous inspirer. On a alors eu l’idée de Club couleur, un concept dans lequel on mettrait au cœur de notre prise de parole la couleur et le savoir-faire. 

fondateurs-club-couleur-les-confettis

Ressentiez-vous l’envie de travailler autour d’une thématique moins orientée vers le monde de l’enfant ?
On ne voulait pas retourner dans l’univers de l’enfant, et on n’avait pas non plus la prétention de pouvoir faire émerger une nouvelle marque. Alors naturellement, nous sommes allés explorer l’univers adulte mais toujours dans une vision transversale, instinctive, où c’est avant tout le coup de cœur qui prévaut, à travers une sélection simple.

 

Club Couleur est donc une marketplace articulée autour de la couleur…
Exactement ! Mais plus que cela, c’est un endroit où l’on se fédère par la couleur ou par un club. On s’y retrouve d’une manière ou d’une autre… et faire partie d’un club, c’est symboliquement la réassurance de points communs forts entre notre marque et nos visiteurs.

collection-club-couleurs-les-confettis

club-couleur-rose-les-confettis-nouveaute

Ainsi, vous vous inscrivez dans une démarche d’upcycling, n’est-ce pas ?
Tout à fait. Notre idée sur le moyen terme est de proposer à chaque nouvelle couleur : un angle de prise de parole engagé avec des partenaires qui ont envie d’upcycler ce qui existe déjà, mais n’est pas pour autant déjà périmé ! Un ancien stock, un lot à revisiter, un article vintage à remettre au gout du jour, le champ des possibles est infini tant qu’il reste coloré.

 

La couleur est ainsi une constituante solide de ce nouveau projet. Pourquoi la couleur vous touche-t-elle autant ? Qu’est-ce qu’elle signifie pour vous ? Et comment choisissez-vous les couleurs que vous mettez en avant ?
La couleur résonne toujours plus ou moins. Il y a celles qu’on porte, celles qu’on aime pour chez soi, celles qu’on aime pour l’autre. Elle donne le ton ! Elle varie. Elle se réinvente, elle suit les modes et nos envies. Bref, elle nous remet en question en permanence. Elle évoque un sentiment, ou une audace. On la retrouve partout. On les choisit avec l’équipe, pour être sûrs qu’elles vont correspondre du mieux possible au plus grand nombre.

club-couleur-rose-les-confettis

Les labels mis en avant sont très variés. Quels étaient vos critères de sélection (hormis la couleur) ?
Au-delà de la prise de parole colorée et variée, on veut mettre en avant les intentions d’achat. Le produit c’est une chose, mais qu’est-ce qui se cache derrière ? C’est ça qu’on veut expliquer au client, pour lui garantir aussi un achat qualitatif, dans lequel il se retrouve. Aujourd’hui tout le monde veut consommer mieux, pour nous cela passe par la mise en avant de ce qui fait écho pour les consommateurs. A travers une sélection variée, on garde une expérience ludique, plaisante avec un éventail large, et la possibilité de resserrer ses choix en fonction de ses points d’intérêt. Du coup les labels sont effectivement très variés, mais ont tous un point commun, un engagement, une valeur ajoutée, un petit plus qui s’additionne au produit.

club-couleur-objets-accessoires-les-confettis

Comme Bonton, Club Couleur est le fruit de votre collaboration avec votre mari Thomas Cohen. Que vous apportez-vous l’un à l’autre professionnellement ? Comment vous complétez-vous ?
Avant même de dessiner les contours de Club Couleur, on savait Thomas et moi qu’on avait envie de redémarrer une aventure ensemble. Que construire un projet professionnel faisait aussi partie de notre couple. Bonton est la plus belle aventure humaine que nous ayons vécue, alors en toute honnêteté c’est d’abord l’envie de travailler ensemble, et de travailler avec une équipe qu’on connait, qu’on aime autant pour son talent que ses fous rires, qui nous a motivé. On a juste attendu qu’une idée soit valable pour se lancer à nouveau.

 

Aujourd’hui Club Couleur est un projet à ses débuts, et nous n’avons pas de certitudes sur son avenir ou son potentiel, mais le travail accompli avec notre équipe pour le faire éclore pendant ces quelques mois, a déjà bien rempli notre jauge du bonheur…. Alors pourvu que ça dure !

 

www.clubcouleur.fr

 

Crédits photos © Mélina Faget & Jennifer Sath

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top