circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Visite Privée : Fiat Lux

Lieux | , 18/07/16 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Pour ce beau projet à Bois Colombes, dans une maison de 270 m2, l’architecte Olivier Chabaud fait étalage d’une très grande maîtrise. Les espaces sont magnifiés, les lignes pures et la justesse présente dans chaque pièce.

Visite Privée : Fiat Lux

D’aussi loin qu’il se souvienne, Olivier Chabaud a toujours voulu être architecte. L’enfant des Alpes du Sud n’avait que cela en tête. « Pour moi, il n’était pas question de faire autre chose. Et c’est donc logiquement qu’après le bac, je me suis orienté vers des études d’architecture à Marseille puis Paris. Après cela, j’ai aussi fait une école de design, l’ENSCI – les Ateliers, car j’avais aussi la volonté de créer et vendre mon propre mobilier. »

IMG_2353IMG_2339 IMG_2295IMG_2231

Avec cette ambition de travailler, constamment, sur un tout global qui se transcrit dans des réalisations d’un équilibre rare. Ce qui impressionne avec le travail de cet architecte que l’on sent toujours plein d’envie et qui prend le temps de répondre aux sollicitations, sans se presser, alors que l’on imagine son agenda géré au cordeau, c’est la force tranquille et puissante qui se dégage de son travail. C’est le cas d’ailleurs de la réalisation de la Maison C située à Bois Colombes. Une superbe bâtisse qui se développe sur 270 m2 et où la marque de l’architecte est omniprésente. « C’était une maison configurée très 19e siècle avec beaucoup de couloirs et une distribution qui empêchaient d’avoir une réelle optimisation des lieux » glisse Olivier Chabaud. « Avant tout, il fallait donc s’attaquer à ce chantier avec comme objectif d’élargir les plateaux et de pouvoir profiter de chaque endroit. Par exemple au sous-sol, on a pu installer une salle de jeu et de sport, alors que cela était à la base déjà compliqué d’y accéder. On a aussi fait un très gros travail avec l’aménagement des combles. »

IMG_2328 IMG_2320 IMG_2278 IMG_2218

Là se situe l’un des espaces, s’il fallait les classer, les plus fantastiques de la maison. La suite parentale bénéficie en effet d’un très bel espace général avec un dressing et un coin salle de bain vraiment épatant. Une magnifique baignoire et une douche italienne constituant un must dans cette pièce baignée de lumière où tout est d’une justesse extrême. « Ce que j’aime, c’est le travail des énergies, des perspectives et du lien qu’il peut exister entre les choses. Dans une pièce comme celle-ci, ce qui importe, plus que les références du mobilier, ou le coût des choses, c’est le travail sur l’espace. Afin que chaque chose soit à sa place. Et c’est ça qui donne une vraie impression de richesse. C’est que l’on se sent bien parce qu’il y a de l’équilibre. » Les matériaux, la réalisation générale y sont pour beaucoup et on rêve de pouvoir profiter d’un petit break dans ce type de lieu. Comme partout dans la maison d’ailleurs. En plus de cette chambre, il en existe deux autres qui sont tout aussi agréables. « On a pris du plaisir à créer les rangements et étagères pour les enfants. Cela reste très ludique. » Surtout très fonctionnel et pratique car même « s’il y a de la place » mais que les m2 sont comptés, on se sent à l’aise, jamais enfermé. La lumière y est pour beaucoup, les choix de matières aussi. Le parquet presque brut répond ainsi à des teintes de caractère au mur, les voilages sont légers et pourtant rassurants.

IMG_2174 IMG_2160 IMG_2341 IMG_2333

Au rez-de-chaussée, cela est d’ailleurs le plus flagrant. On passe d’une pièce à l’autre avec une aisance renouvelée. « Il faut réussir à parler aux 5 sens. Il y a des évidences de couleurs qui permettent de donner du caractère et cette identité forte apporte plus de naturel. » Ainsi après avoir profité du salon baigné de lumière et très confortable avec sa double banquette et sa cheminée, on peut en profiter pour rejoindre la cuisine en passant par la salle à manger. Le magnifique bleu qui habille cette dernière donne le ton et agrandit encore un espace qui est tout en longueur. Et là où se mitonne les meilleurs petits plats, on n’a qu’une envie : se poser et parler. La table de travail/bar est accueillante, les chaises de bar en mode « indus » d’un goût sûr et la décoration à l’avenant. « Sur toute la partie décoration, cela a été une belle collaboration avec la propriétaire Delphine Chaumont. » On aime la série de bouteilles perchées, les placards en ardoise pour se laisser des mots doux… ou juste la liste des courses. Enfin au sol, le carrelage est une très belle réussite. L’été, quand la chaleur est à son top, y marcher les pieds nus en jetant un œil vers l’extérieur doit être un ravissement. Pour le reste, le bureau, la petite bibliothèque, les 2 autres salles de bain sont dans le même ton. Léger et chaleureux. Brut et doux. Sans stress ni paillettes. Du grand art.

IMG_2322 IMG_2358

Texte : Antoine Bréard  Photo : Olivier Chabaud

www.olivierchabaud.com

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top
Les Confettis

Besoin d'inspiration ?
Recevez régulièrement
les derniers Confettis.