circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Un intérieur végétal par Atelier Daaa

Lieux | , 27/02/19 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Nouvelle adresse d’un couple dont les enfants sont partis pour d'autres aventures, cet appartement haussmannien sur deux niveaux est signé par les architectes de l’Atelier Daaa. À l'honneur : la lumière et le végétal.

Un intérieur végétal  par Atelier Daaa

Recouvrir une certaine confiance

 

Avant d’être un projet matériel et architectural, une rénovation est une histoire d’émotions et d’envies. Les nouveaux propriétaires de cet appartement en duplex ont ainsi commencé par le commencement en exprimant clairement aux experts de l’Atelier Daaa, leurs volontés mais surtout leurs craintes. Déçu par une première expérience de rénovation – en cause un architecte peu attentif à l’évolution des problématiques de chantier – le couple de quinquagénaires aspirait à écrire un nouveau chapitre de son histoire après le départ de ses enfants. Compréhensif et rassurant, l’architecte Richard Guilbault tissa une véritable relation de confiance avec le couple et leur proposa plusieurs biens correspondant à leurs critères d’achat. Ils choisirent ensemble et entamèrent alors une collaboration productive. Pleinement intégré au projet, le couple a pu profiter de l’avancée des travaux assistant jour après jour à la concrétisation de ses expectations. Un travail main dans la main dès la naissance du projet dont Richard Guilbault se réjouit : « Le feeling est passé tout de suite avec les propriétaires. Nous avons alors visité plusieurs biens et avons affiché notre préférence pour ce loft de 75 m², sur deux niveaux, qui fait face à la tour Saint-Jacques au cœur de Paris. Nous avons immédiatement pensé qu’il était le lieu idéal pour concrétiser la parenthèse de verdure dont le couple avait envie ! ».

Atelier Daaa Végétal

Atelier Daaa Végétal

Une bulle d’air ingénieuse

 

Les propriétaires de cet appartement étaient en quête d’un écrin de tranquillité, tout le travail de l’Atelier Daaa s’est alors articulé autour de cette volonté. L’architecte Richard Guilbault a ainsi déployé toute la palette de ses techniques pour amplifier la luminosité naturelle, oxygéner l’espace par l’intégration de végétation et filer la cohérence entre les deux niveaux de l’appartement duplex. Évidemment, il a fallu faire avec l’existant. Impossible de déplacer l’escalier liant les deux étages en plein milieu de la pièce à vivre ni les fenêtres en chien-assis (dessinées dans l’inclinaison du toit). Qu’à cela ne tienne, Richard Guilbault saisit l’opportunité de créer deux espaces salons dans la pièce à vivre en longueur. Un coin cosy prit ses marques autour de la cheminée, celle-ci modernisée par une moulure de plâtre minimaliste. Un coin plus estival façon « salon extérieur » s’éveilla de l’autre côté de la pièce. Ici, le végétal prend ses quartiers sans envahir l’espace grâce à des solutions de suspension définitivement tendance. De plus, la verticalité de ces installations souligne avec succès la hauteur de plafond. Difficile de faire plus « green » et « cocooning » comme espace ! Mention spéciale pour la teinte vert sauge offrant au mur une allure rafraîchissante et maximisant la luxuriance du végétal.

Atelier Daaa Végétal

Atelier Daaa Végétal

Point trop n’en faut

 

Le choix et le peu de mobilier de cet appartement duplex traduit une fois de plus le besoin de liberté du couple. Leur envie de se ressourcer loin d’un attachement trop matériel se fait sentir dans chaque pièce. La bibliothèque fait littéralement partie d’un mur, les luminaires sont suspendus et une partie de la rampe de la mezzanine est devenue tablette de travail. Même l’escalier – nouvellement couvert de béton semble s’effacer et léviter. Jouer sur l’opacité et la transparence permet également de supprimer des cloisons trop imposantes et grignotantes. Ainsi les murs de l’espace salle de bain dans la suite parentale ont laissé place à des cloisons vitrées tantôt claires tantôt ornées de motifs imprimés en 3D. Cette « serre dans la serre » comme le dit Richard Guilbault, donne sur l’espace nuit mais également – et directement – sur la pièce à vivre en contre-bas. Un ultime tour de force architectural dont l’Atelier Daaa a le secret !

 

Atelier Daaa
73, avenue Ledru-Rollin
75012 Paris

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top