circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Les Bieres Demory (Interview)

Adresse | , 13/02/13 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Fondée en 1827, la brasserie Demory était une des brasseries les plus connues de Paris mais disparait en 1953. Elle

Les Bieres Demory (Interview)

demory paris

demory paris

Fondée en 1827, la brasserie Demory était une des brasseries les plus connues de Paris mais disparait en 1953. Elle fait son grand retour sur Paris depuis moins de trois ans. Reconnue par la communauté des amateurs et connaisseurs de bières, les professionnels du secteur de la restauration ou les noctambules, la notoriété des Bières Demory–Paris croît de jour en jour. La qualité des bières, le design attractif des bouteilles, mais aussi l’ambitieux projet porté par ses fondateurs Johanthan et Kai, séduisent les parisiens. Les établissements prestigieux comme le Palais de l’Elysée sou le Mandarin Oriental, mais aussi des bars et restaurants courus des parisiens comme Candelaria, Coutume ou Nanashi…s’associent à eux. Les bières Bières Demory-Paris s’invitent aussi dans de nombreux évènements de la capitale qu’ils soient culturels, artistiques ou sportifs. Après des projets de bars éphémères, elles ont créer fin 2012 leur propre bar, aujourd’hui en travaux avant réouverture, situé au 62 rue Quincampoix.

Rencontre avec Jonathan et Kai qui répondent à quelques questions :

demory paris
– Vous avez fait couler beaucoup d’encre sur votre opération FROM DEMORY PARIS mais surtout beaucoup de bières Quel bilan en tirez-vous ?

Nous sommes vraiment heureux des trois mois qui se sont écoulés. Oui beaucoup de bières ! Beaucoup de Demory et vraiment pas mal de Nova Noire, notre dernière-née que l’on a lancé pour l’ouverture du bar éphémère… Avec une offre limitée, à trois bières et deux cocktails, la clientèle s’est laissée porter et nous a fait confiance. Les personnes qui sont passées, connaissaient ou non les bières Demory-Paris, mais étaient en générale curieuses. Avec nos cocktails à base de bières et notre Nova Noire, nous savions que les gens seraient surpris de ce qu’ils allaient déguster, c’était un pari, et nous sommes ravis de l’accueil reçu.

– Comment s’est passé votre collaboration avec le collectif FROM PARIS :
Nous connaissions certains membres du collectif et nous avons pensé à eux dès que nous avons vu l’opportunité de lancer ce bar éphémère. Cela a été très productif car chacun a pu se concentrer sur ce qu’il savait faire le mieux. Devant le bar pour From Paris, et derrière le bar pour Demory-Paris (même si Ben de From Paris, aimait bien passer derrière le bar 😉 )… Ensemble nous avons pu faire ce qu’aucun d’entre nous n’aurait pu faire seul.

– Vous orchestrez d’ailleurs votre fermeture avec un autre collectif artistique. Quelle est l’implication de la marque Demory dans l’art ou le street art ? Votre vision ?
From Paris avait beaucoup d’autres projets pour le mois de février et nous voulions collaborer One Shot Art Paris, ils étaient donc parfait pour orchestrer la fermeture. Encore un collectif plein d’énergie qui sait apporter un lot de surprises. Les bières Demory-Paris s’invitent dans de nombreux évènements de la capitale qu’ils soient culturels, artistiques ou sportifs . Pour nous, la bière résonne avec convivialité et doit accompagner des évènements. Chez nous, nous souhaitons un lien constant avec la Culture, l’art, la musique, la danse, la gastronomie… tous ce qui rime avec convivialité…et fêtes ! On supporte donc les créateurs, surtout les jeunes, et surtout les parisiens qui donnent le rythme à notre ville.

– Vous fermez mais donc ensuite ? Quels sont vos projets ? Vous pouvez nous en parler ?
Nous allons être assez bref sur ce sujet. Mais bon quelques infos…
Le 62 rue Quincampoix ferme, nous y faisons des travaux pour y créer un établissement dédié à nos bières… et à l’univers qui les entourent. En attendant, nous avons l’opportunité d’ouvrir un second lieu, à quelques mètres du premier : « Les Dessous de Paris » ! Un bar et cuisine pour y développer une expérience éphémère artistique et festive. Nous collaborons avec deux sœurs parisiennes, l’une gérera le lieu et sa programmation et l’autre la cuisine. Encore de belles surprises, des beaux moments à partager autour de bières bien sûr, mais aussi de vins, de cocktails et d’une cuisine sensible. Encore une fois, nous mettons un accent prononcé sur le côté artistique et la programmation pour pousser la rencontre entre le public et les artistes.

Merci à Jonathan et Kai.

les dessous de paris demory


Les Bières Demory-Paris s’associent à deux oiseaux de nuit pour créer un concept de bar et cuisine, qui prend la forme d’un laboratoire éphémère.

• Luara Rojas-Diaz qui a évolué dans le milieu de la nuit parisienne et qui en connaît sa face cachée.

• Lili Rojas-Diaz s’installe dans les cuisines des Dessous de Paris pour nous proposer une carte fine, simple et créative. Une cuisine maison, fraiche, gourmande et de saison qui évoluera toutes les semaines. Après avoir fait ses armes dans les cuisines des frères Pourcelles ou celles du chef Francois Martin, elle entreprend aussi des fusions créatives avec des établissements comme le Mama shelter. Aux Dessous de Paris, elle séduira les papilles avec son ses bouchées & bouche bée à composer (5,50€) ou encore ses fish & chips revisités (7€). Au bar, on pourra retrouver la gamme de Bières Demory-Paris, l’Astroblonde, la Roquette Blanche et la Nova Noire, ainsi qu’une sélection de cocktails à base de bière qui ont fait le succès du bar éphémère From Demory Paris.

Soirée d’inauguration, ce samedi 16 février plus d’info : ici.

Les Dessous de Paris
57 rue Quincampoix 75004
Puis du mercredi au samedi de 19h à 2h

Le site : http://www.demoryparis.com et sur facebook : https://www.facebook.com/demoryparis

3 commentaires sur “Les Bieres Demory (Interview)

  1. AlaN B9 : 14 février 2013 à 19:22

    Bières Demory…
    C’est la gentillesse des créateurs qui ne vous donne plus envi de donner vôtre argent en acheter des bières à d’autres brasseurs tel que Heineken et autres gros de l’industrie…

    C’est d’avoir l’assurance d’avoir une bonne bière entre les mains, et cette « NOVA NOIR ». Quel surprise !!!

    c’est le genre de bière qui pourrait vous faire écrire des centaines de lignes positives pour la faire connaître à ceux qui n’ont pas eu la chance encore d’y gouter.

    Bières et concept artistique merci.

    Tous ça m’a donné soif je vais donc m’ouvrir une ptite ASTRO…

  2. chaussures louboutin : 29 septembre 2013 à 08:57

    My spouse and I stumbled over here coming from a different page and thought I should check things out.

  3. http://www.mirlclub.com/ : 30 septembre 2013 à 09:27

    The butterfly press is with the use of 35 pounds of weight. This is by sitting on the edge of the chair with straight arms on the both sides.

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top