circle decoration
Le média des femmes hautes en couleur

les confettis

Jojo Factory par Vanessa Naudin Denicourt

Talents | , 7/06/21 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

La créatrice indépendante Vanessa Naudin Denicourt nous raconte son parcours et l'histoire de sa marque de sacs pour enfants : Jojo Factory.

Jojo Factory par Vanessa Naudin Denicourt

Vanessa, vous êtes la fondatrice de Jojo Factory, un label d’accessoires et notamment de sacs pour enfants. Avant cela, vous avez été styliste photo durant 10 ans. Racontez-nous votre parcours et le cheminement qui vous a mené au lancement de votre marque ?
À la fin de mes études, j’ai été prise à la rédaction mode du magazine Jalouse – le métier de styliste photo était réellement mon rêve – j’ai ensuite intégré le groupe et ai travaillé au sein du magazine L’Officiel pendant plusieurs années.  Je me suis ensuite lancée en freelance. Plusieurs années après, j’ai rencontré mon mari, Florian Denicourt, qui avait sa propre marque de sacs et accessoires et nous avons travaillé ensemble sur différents projets de consulting. Avec l’arrivée de notre premier enfant, Oscar, je me suis rendue compte que le métier et le rythme de travail de styliste photo ne correspondait plus à ce que je souhaitais. J’ai commencé à réfléchir à d’autres pistes et c’est, enceinte de ma fille Thelma, que nous avons imaginé la marque Jojo Factory.

jojo-factory-sacs-enfants-les-confettis

Votre expérience et votre oeil de styliste photo pour la presse féminine nourrissent-il votre univers créatif aujourd’hui ?
Mon expérience de styliste photo et mon œil sont mes outils de travail quotidiens ! Mes inspirations et envies sont en perpétuelle évolution, et je pense que c’est grâce à cela. Nos shootings sont pour moi un vrai jeu à chaque fois, car je mets réellement ce que j’ai appris en application, mais pour ma marque, et c’est un vrai plaisir.

 

En tant que maman, vous devez avoir une considération toute particulière et très pratique des exigences auxquelles doivent répondre des accessoires pour enfants, non ?
Oui, et c’est d’ailleurs pour cela que j’ai eu envie de créer une marque de sacs pour enfants!  Lorsque j’ai voulu acheter le premier petit sac à dos de mon fils, j’ai pris conscience du peu de choix qui nous était proposé. J’ai réalisé qu’il y avait de la place pour une marque d’accessoires qui plairait aux parents et aux enfants, et proposerait surtout des solutions pratiques pour la vie de tous les jours et pour les déplacements avec les bébés et les enfants. (On n’imagine pas tout ce qu’on peut avoir besoin de transporter avec ces petites personnes haha)

journal-les-confettis-jojo-factory-maroquinerie-enfants

Quelles sont vos sources d’inspiration dans la création de vos modèles ? Quelle est selon vous la signature esthétique Jojo Factory ?
La signature de Jojo Factory, c’est de proposer des imprimés fun et colorés, qui changent chaque saison et qui correspondent aux goûts des enfants et aussi des parents. Évidemment, ma vie de famille m’inspire au quotidien mais tout ce que je vois et aime, en déco ou en mode, ou lorsque je fais un voyage peut être un point de départ pour un thème de collection. Je fonctionne au coup de cœur.

 

Quelles sont vos tâches au quotidien ? Comment s’articulent vos journées d’entrepreneure ? Votre compagnon Florian Denicourt également créateur, vous a-t-il accompagné dans le développement de votre marque ?
Nous sommes un duo, et nos journées sont bien remplies ! Nous nous occupons de tout, de la réception des cartons dans le stock en passant par la préparation des commandes quotidiennes. Plus précisément, je m’occupe de la partie recherches de thèmes de collections mais aussi de la partie commerciale de Jojo Factory car nous avons un réseau de boutiques revendeurs à gérer. Florian met au point tous les dessins techniques et travaille en étroite collaboration avec la production. Son expérience, ses connaissances techniques et créatives sont pour une grande partie dans le résultat et le succès de Jojo Factory !

les-confettis-jojo-factory-maroquinerie-enfants

D’ailleurs, avez-vous le sentiment que l’entreprenariat est fait pour vous ? L’indépendance, la polyvalence, l’agilité sont-elles des notions qui vous portent ?
Je suis freelance depuis plus de 10 ans et je ne m’imagine plus trop travailler autrement. Je suis trop habituée à travailler sans horaires. J’adore me sentir libre de m’organiser comme je le souhaite, d’aller chercher mes enfants à l’école puis de retravailler ensuite, pour moi c’est vraiment la liberté et je me le dis chaque jour. Avoir sa propre marque, c’est aller encore plus loin car c’est décider de tout, et c’est évidemment parfois très stressant.

 

Quelles sont les valeurs de votre entreprise aujourd’hui et quelles sont vos ambitions pour la suite de cette aventure ? 

Lorsque nous avons commencé à imaginer notre marque, je voulais qu’elle soit accessible en terme de prix. Je souhaitais également proposer des matières qualitatives et respectueuses pour l’environnement et pour les enfants qui allaient porter nos sacs. Nous avons commencé avec une matière en coton et polyester en utilisant des encres faites à base d’eau sans solvant, mais il fallait aller plus loin que cela. Nous avons rapidement supprimé tous les emballages plastiques des sacs pour les reconditionner dans des pochons en coton bio réutilisables et cette saison nous avons développé une matière 100% recyclée et recyclable qui accompagnera toutes nos futures collections ce qui est vraiment une satisfaction !

sacs-pour-enfants-jojo-factory-les-confettis-journal

 

www.jojofactory.com

 

 

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top