circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

La beauté du
Slow travel

Démarche | , 10/09/18 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Plutôt qu’une course contre la montre énergivore qui émousse le charme du voyage, le slow travel appelle à l’imprévu, l’immersion et au rythme lent de la route. Découverte.

La beauté du<br> Slow travel

Une tyrannie de la vitesse propre à nos sociétés modernes fait aujourd’hui l’objet de recherches en sciences sociales, reflet d’un sentiment partagé : celui d’une pression incessante s’exerçant sur nos quotidiens. Le manque de sommeil comme le règne du fast-food en sont les illustrations les plus visibles. N’apprend-on pourtant pas dès le plus jeune âge à « prendre son temps » pour bien faire ? Le peintre Dalí élevait lui-même au rang de liberté absolue celle, « colossale, de rester assis au soleil quand on n’a pas envie de travailler ». Malicieuse, cette déclaration invite à ralentir les rythmes de nos vies et à savourer le présent. C’est une conception alternative aux circuits planifiés du tourisme de masse qui se retrouve dans cette idée de slow travel.

 

slow travel

slow travel
@sidiomaralami

On éveille sa conscience écologique en consommant et en se déplaçant comme le font les locaux, se développe souvent le sentiment d’une responsabilité neuve. Participer à l’économie locale et réduire son empreinte écologique fait partie du voyage. Le déplacement aussi, c’est pourquoi les transports collectifs sont privilégiés. En fait, bien qu’il puisse être amusant de nourrir des animaux sauvages du bout des doigts ou fatigant de transporter ses déchets dans un parc dépourvu de poubelles, l’esprit du slow voyage a affaire avec le respect de la faune et de la flore.

slow travel
@ouropenroad

Le slow voyage est souvent synonyme de séjours longs. Comment donc s’imprégner d’une culture sans y passer du temps ? De plusieurs semaines à plusieurs mois, les grands adeptes du voyage en immersion ont du temps à donner. Mais en contrepartie, le portefeuille s’allège. Finis les grands hôtels et les restaurants prisés, place aux petites gargotes et aux auberges ou nuitées chez l’habitant (couchsurfing par exemple). S’ouvrir à l’échange de services, le volontariat ou le bénévolat peut être de mise et enrichir une expérience à l’étranger. Les pratiques consistant à faire de menus travaux en échange du gîte et du couvert sont courantes (woofing par exemple). Longue mais pourtant économique, l’expérience du slow traveller est en fait plus accessible que l’on croit.

slow travel
@sidiomaralami

 

slow travel
@ouropenroad

Douceur de vivre et liberté d’improviser rendent au voyage toute sa richesse que la course à la consommation dénature souvent. Quel plaisir donc d’emprunter des chemins de traverse ! Cette conception du voyage ouvre des perspectives neuves : et pourquoi ne pas prendre la route à vélo ? À cheval ? Avec un âne dans les Cévennes ou à bord d’un voilier sur la Manche ? À pied pour un trek à plusieurs ? Le partage, l’hospitalité, la solidarité sont des valeurs nobles qu’il est urgent de se réapproprier. Le slow traveller rentre chez lui enrichit des liens qu’il a tissé, parfois des amitiés ; il ou elle cuisine de nouvelles recettes ou met à l’épreuve ses nouveaux savoir-faire et partage ses anecdotes et ses souvenirs à la fois authentiques et uniques. Prendre le temps et expérimenter le slow travel, c’est aussi gagner en intensité.

@sidiomaralami : Sidi-Omar Alami, originaire de l’Oise, a le béguin pour la photographie depuis quelques années. Les road trip au Maroc avec sa famille lui ont donné progressivement le goût de l’excursion. Ses clichés plein de vie capturent d’abord généreusement l’ivresse que procure l’aventure.

@ouropenroad : Une famille moderne tombée amoureuse de la route, voilà le portrait qu’on peut faire d’Adam, Emily et leurs deux filles Colette Harteau et Sierra. Parcourant les Amériques en van, l’un photographiant, l’autre travaillant sur un livre de cuisine, les parents et les enfants mènent ainsi un train de vie bohême, riche de rencontres grâce à cette maison sur quatre roues qui les conduit partout.

Retrouvez toute la beauté du Slow Travel dans le Volume 2 de notre revue !

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top
Les Confettis

Besoin d'inspiration ?
Recevez régulièrement
les derniers Confettis.