circle decoration
Le média des femmes hautes en couleur

les confettis

La Griffe de Maho, illustratrice de notre livre SURYA

Talents | , 19/07/21 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Clémence Guillemaud alias La Griffe de Maho signe les illustrations de notre nouveau livre jeunesse : SURYA. L'occasion d'en découvrir plus sur l'artiste.

La Griffe de Maho, illustratrice de notre livre SURYA

Clémence, tu es illustratrice et plus connue sous le nom de La Griffe de Maho. Pourquoi ce joli nom d’artiste ? Qu’est-ce qu’il signifie et représente pour toi ? La Griffe de Maho est un petit jeu de mot entre la griffe : le style et la signature d’un.e artiste et la griffe d’un chat, car Maho c’est mon chat, une petite femelle tigrée de bientôt huit ans. J’ai toujours vécu avec des chats et j’ai été élevée dans l’idée qu’ils sont des membres à part entière de la famille. Elle est très importante pour moi : elle est le premier animal dont j’ai eu la seule responsabilité, j’ai traversé plusieurs épreuves qu’elle m’a sans aucun doute aidé à surmonter. Initialement, ce pseudo n’était que temporaire, mais finalement il est resté et j’en suis très contente.

les-mini-confettis-la-griffe-de-maho

Quel est ton parcours professionnel ? Petite fille, te rêvais-tu déjà illustratrice et artiste ? Oui, petite fille mon grand rêve était déjà d’illustrer des livres pour enfant et de vendre mes peintures. C’est un rêve qui ne m’a jamais quitté car il a guidé mes choix d’études supérieures : une mise à niveau en art appliqué, suivi des Beaux-Arts, mais la crainte de ne pas trouver de travail m’a fait poursuivre sur de l’Histoire de l’Art et une Licence Professionnelle en médiation culturelle. Le plus « drôle » c’est qu’après mon diplôme, je me suis presque tout de suite mise à mon compte pour ouvrir ma boutique en ligne et vendre mes illustrations. J’ai fait un service civique d’un an dans une association culturelle de Marseille pour me lancer doucement, et depuis l’été 2019, je suis 100% free-lance.

 

Tu es l’illustratrice de notre livre jeunesse SURYA. Il retrace le parcours de la patineuse artistique française Surya Bonaly, une femme déterminée et téméraire. Cette collaboration fait d’ailleurs écho à tes propres sources d’inspirations personnelles : les héroïnes féminines. Les femmes sont ainsi très présentes dans tes dessins. Pourquoi ? Il est vrai que la majorité de mes illustrations représentent des femmes, des jeunes et des petites filles, ce n’est pas totalement conscient, mais je pense que c’est une manière pour moi de mettre les femmes sur le devant de la scène, et de les représenter dans un monde plus serein, plus doux et bien moins hostile pour elles que celui de notre réalité. C’est peut-être aussi un moyen de me projeter moi-même dans un univers imaginaire et fantastique.

les-confettis-la-griffe-de-maho-les-mini-confettis

Toutes les illustrations du livre SURYA sont en aquarelle. Est-ce ta technique de prédilection ? Absolument ! Bien sûr, durant mes études j’ai pratiqué d’autres techniques, notamment la peinture à l’huile et l’acrylique pendant plusieurs années, et aujourd’hui je travaille aussi en digital, mais l’aquarelle reste mon premier amour. J’ai commencé à prendre des cours de peinture à l’âge de 7ans, et j’ai appris avec l’aquarelle. C’est donc la technique avec laquelle je suis la plus à l’aise : je suis dans mon élément.

 

Dans tes créations, on retrouve des références populaires. Tu t’inspires de contes, de fables, de films animés et de romans. Tu sembles très attachée à la figure du dragon également. Tous ces éléments sont-ils constitutifs de ton univers créatif ? Les œuvres fantastiques, les légendes et les mythes sont incontestablement ma source première d’inspiration. Ce sont des univers dans lesquels je me sens bien et qui me permettent de m’évader et c’est ce sentiment d’évasion que j’essaye de retranscrire dans mes illustrations. Je reprends parfois un élément précis qui me plait particulièrement et je le décline sur une série : ça a en effet été le cas pour le dragon, dont j’aime les multiples formes et ses significations, notamment dans la culture japonaise et chinoise.

la-griffe-de-maho-dessin-les-confettis

Ton style graphique est poétique, il évoque également un certain réconfort. Comment le définirais-tu ? Je pense que mon style se caractérise par l’état d’esprit dans lequel je me mets lorsque je dessine et je peins. Je me retrouve dans la peau de la petite fille que j’étais et qui dessinait d’incroyables aventures. On retrouve alors ce réconfort de l’enfance avec peut-être une part de naïveté, de la douceur, des couleurs vives et pas mal de détails dans lesquels j’adorais me perdre lorsque j’étais enfant.

Quels sont tes actualités et futurs projets ? Dans l’immédiat, mon projet le plus important est la création de mon propre site sur lequel on retrouvera ma boutique qui jusqu’à maintenant était sur Etsy. Avoir mon propre site et ma propre boutique était un de mes objectifs à long terme, ça arrive finalement plus tôt que prévu, et c’est donc un nouveau pas en avant dont je suis très fière.

la-griffe-de-maho-illustration-les-confettis

 

Retrouvez l’histoire de la l’audacieuse Surya Bonaly illustrée par La Griffe de Maho
dans notre livre SURYA, disponible à la commande.

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top