circle decoration
Inspiration et aspirations féminines

les confettis

Découvrez Les Mini Confettis

Démarches | , 7/10/19 | share facebook Pinterest logo Share on Google+ share mail

Aujourd’hui est une date importante, c’est le jour ou je vous parle enfin de cette envie que je porte depuis un an et demi.

Découvrez Les Mini Confettis

Le déclic a d’abord eu lieu après 2014. C’est à la naissance de mon premier enfant, une fille, que je prends conscience de l’image rigide et stéréotypée des femmes dans la littérature pour enfant. La princesse est toujours condamnée à attendre un potentiel prince pour être heureuse et réussir sa vie. Alors que le papa et moi-même, nous efforçons de ne pas tomber dans les stéréotypes, la cours d’école avait fini de saper nos efforts. Notre fille, ne jurait à présent plus que par la Reine de neiges alors qu’elle n’avait même jamais vu le film. Elle ne rêvait à présent que de châteaux, de prince et de baguette magique…

En parlant autour de moi à mes amies (coucou Anne) qui ont des enfants plus âgés, elles me parlèrent du livre à succès Good Night Stories Rebel Girls. J’ai tout de suite trouvé l’initiative fabuleuse et évidente. Mais pourquoi devoir attendre que nos enfants aient 8 ans pour leur dire que non, les filles ne sont pas condamnées à être jolies et gentilles et les garçons, forts et courageux ? Pourquoi ne pas planter dès le plus jeune âge « la graine » d’empowerment chez nos petites filles comme nous petits garçons ? Je constatais bien que, comme dans tous les domaines, les choses étaient en train de changer dans l’édition enfantine. Les femmes qui ont fait l’Histoire sont malheureusement trop souvent absentes des livres scolaires. Il était temps de rétablir l’équilibre.

 

En mai 2018, lors d’un voyage à Los Angeles, je découvre à quel point les Etats-Unis sont en avance sur ce sujet. Je découvrais alors de nombreux ouvrages à destination des petites filles aux messages très #GirlPower

Un plus tard, mai 2019, je me dis qu’une année s’était écoulée et que je n’avais toujours rien fait (en vrai, j’avais avancé, mais rien lancé). Il était temps de s’y mettre.

 

Entre temps de nombreuses initiatives formidables, dans le même esprit ont vu le jour et nous les avons mise en avant sur Les Confettis. Je pense à Tchika ou Topla.

 

Cette idée de collection de livres pour les enfants de 3 à 6 ans, je la porte, j’y pense et j’en parle depuis plus d’un an et demi. Ce n’est d’ailleurs pas trop mon style car en général, je suis plutôt du genre fonceuse. Mais là, bien que convaincue qu’il faille le faire, je n’étais pas totalement à l’aise.

 

« Mais qui suis-je pour me lancer dans l’édition pour enfant ? »

« Certains le font très bien, en quoi ce que je veux faire apportera autre chose ? »

« On va me dire que ce n’est pas nouveau. Que je ne suis pas la première. Et alors ?

Il existe bien des milliers de marques pour tout. Elles sont toutes différentes.

Pourquoi cela ne pourrait-il pas être la même chose pour des livres ? »

« Ne serait-ce pas le fameux syndrome de l’imposteur qui se manifeste à nouveau.

Si j’en ai envie pourquoi ne pas le faire ? Je risque quoi à près tout à part perdre du temps et de l’argent ?»

 

Finalement, le déclic a eu lieu lorsque le choix de la personnalité s’est imposé #teasing Son histoire n’a pas encore été racontée aux enfants et pourtant elle est tout à fait fascinante ! A mesure que je me plongeais dans son histoire, j’étais plus conquise encore. Chaque jour me faisait me dire qu’il fallait partager au plus grand nombre l’histoire de cette femme incroyable !

 

L’idée de la collection « Des rêves et des chemins », est de porter un autre regard sur ces nombreuses femmes qui comptent et qui ont fait bouger les choses. C’est aussi un nouveau challenge personnel que j’ai envie de relever. Et c’est aussi l’occasion pour moi, à défaut d’être une artiste, l’occasion de côtoyer de plus près la création en travaillant en étroite collaboration avec les illustratrices choisies pour mettre en images ces histoires (et celle de ce premier livre est tout à fait magique)

 

Je vous mentirais si je vous disais que se lancer dans l’autoédition est simple. Il faut accepter les embûches, la montagne de travail (qui ne fait que s’ajouter à tout le reste) et faire face aux nombreux problèmes. La conception s’est avérée plus longue et plus complexe que prévue. Mais au final, si mon livre parvient jusqu’à vos minis et qu’ils découvrent ces histoires de femmes, alors le jeu en vaut la chandelle, comme on dit 😉

 

Maintenant, la suite dépend de vous.
RDV ici pour suivre les coulisses du projet : Les Mini Confettis.

Perrine

Merci à François Rouzioux pour ces photos <37

Laissez un mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

up to top