Kids

Rencontre avec Rafaela, la créatrice des cartables Caramel et cie.

La fondatrice de la marque française de cartables cool et responsables Caramel et cie nous raconte son parcours, au coeur de son adorable showroom.

Le 23 janvier 2023

rafaela-fondatrice-caramel-et-cie-showroom

Rafaela, vous êtes fondatrice de la marque française Caramel et cie. Comment ce projet est-il né ?
Caramel et cie est né il y a huit ans maintenant. Au départ, je souhaitais simplement offrir à mon propre enfant un cartable qui soit beau et ergonomique. Il s’agissait de sa rentrée au CP, un moment très important pour tous les parents et les jeunes écoliers. Or, je ne trouvais pas dans le commerce cet accessoire idéal. En tant que vénézuélienne, cet objet avait une symbolique particulière pour moi et j’étais vraiment surprise de ne pas trouver de cartables vraiment esthétiques et ludiques. 

collection-cartable-caramel-et-cie-les-confettis
© Caramel et cie

Quelles ont été les différentes étapes jusqu’au succès de Caramel et cie ?  
En premier lieu est intervenue la création ! Je suis graphiste de formation avec une expérience dans le design et le stylisme alors il était naturel pour moi de commencer par créer le fameux cartable que j’imaginais. J’ai alors fait appel à des ateliers au Vietnam pour produire des prototypes. La complexité venait principalement du compromis délicat à trouver entre ergonomie et esthétisme. Je ne connaissais pas grand-chose à l’époque à la maroquinerie scolaire ! Il était fondamental de trouver des matières résistantes pour l’utilisation intensive au quotidien. C’était un apprentissage parfois laborieux mais très enrichissant. 

Et puis, comme dans toute aventure, certaines rencontres que l’on fait sont précieuses et fructueuses. J’ai eu la chance d’être accompagnée sur le plan de la production mais aussi dans l’orientation commerciale et financière par des personnes très bienveillantes. Je n’imaginais pas l’exigence que demande la maroquinerie scolaire et les certifications qui l’accompagnent. C’était un sacré parcours mais j’en suis heureuse et fière aujourd’hui. À mes yeux, pour se lancer dans l’entreprenariat, il faut être un peu inconscient (rires). 

Cela faisait-il partie de vos aspirations d’avoir une marque qui représente votre univers ? 
Oui, j’ai toujours voulu développer une marque au travers de laquelle je pourrais m’exprimer. Depuis petite, j’adore fabriquer, construire et créer. Finalement, Caramel et cie s’inscrit dans cette continuité de réalisation de soi par la création et l’expression créative. 

cartable-caramel-et-cie-les-confettis-journal
© Caramel et cie
cartable-caramel-et-cie-les-confettis
© Caramel et cie

Comment concevez-vous les collections ? Qu’est-ce qui est à la source de votre inspiration ? 
À la base de chaque collection on retrouve la notion de créativité. La curiosité des enfants est également une ligne directrice. J’explore des thématiques comme certains pays (le Japon ou le Mexique) ou les animaux (qui restent des références adorées). J’essaie de toujours me mettre à la place de l’enfant afin de me demander ce qu’il va ressentir face à cet accessoire. L’émotion est au cœur de mon travail. 

Vous évoquiez les exigences de la maroquinerie scolaire. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet et au sujet de la responsabilité de votre marque ? 
Depuis le début, il est important pour moi d’avancer avec des valeurs. Nos premiers partenaires en ce qui concerne la production étaient des ateliers au Vietnam. Travailler ensemble permettait ainsi de participer socialement à leur échelle. Cela représentait beaucoup pour nous puis nous avons également réfléchi à l’utilisation de certains matériaux. Il y a 6 ans, le polyester recyclé a donc intégré les collections afin d’être toujours plus aligné avec notre démarche consciente. 

Aussi, afin de préserver un maximum de ressources, nous participons à la réparation et à la restauration des cartables pour que leur durée de vie soit allongée. Pour aller encore plus loin, nous réfléchissons actuellement au recyclage de nos cartables quand ces derniers arrivent en fin de vie. Notre objectif pour 2024-2025 est donc de développer un cartable 100% recyclable qui, arrivait au terme de son utilisation, puisse être broyé et devenir matière première. 

showroom-caramel-et-cie-les-confettis
© Caramel et cie

Quels sont les plus beaux retours que vous avez reçu ? 
J’adore quand les enfants passent devant le showroom et me demandent s’ils peuvent rentrer pour regarder les collections. Ils entament alors un dialogue pour me faire part des modèles qu’ils préfèrent. Il y a peu, un petit garçon était en admiration devant la licorne bleue sur un cartable, cela donnait vraiment l’impression que ce sac était fait pour lui. 

Puis, de l’autre côté, les parents sont heureux de pouvoir offrir à leurs enfants un produit responsable, résistant, adapté et beau. 

Quel conseil donneriez-vous à un entrepreneur en devenir ? 
Je dirais que l’on a tous des rêves d’enfant que l’on tend à réaliser et que même si le chemin pour y parvenir semble difficile, le plaisir et la fierté d’être aligné avec sa vocation sont tellement puissants, que tous les efforts valent le coup. 

www.carameletcie.fr